En 1 Clic

  • agenda
  • lettre d'information
  • espace partenaires
  • bibliothèque
  • participer

Phénologie des prairies

Résultats observés

  • Une augmentation des températures moyennes annuelles est constatée sur l’ensemble des stations observées
  • Une avancée des dates de dépassement des seuils de cumul de températures est observée pour les 12 stations analysées
  • Pour 11 stations observées, cette avancée en date correspond à une avancée des dates d’apparition possible des épis de 5 cm, de 10 cm, de l’épiaison et de la floraison pour les prairies
  • Les avancées en date pour ces stades varient de 4 à 12 jours, selon les stades et les type de prairies
  • Les avancées les plus importantes sont celles des stations situées le plus en altitude

A partir de 4 indicateurs d’état

  • Evolution des dates d'apparition de certains stades phénologiques pour les prairies
  • Evolution des écarts à la moyenne 1981-2010, des dates d'apparition de certains stades phénologiques pour les prairies
  • Evolution de la date moyenne de dépassement des seuils de cumuls de températures
  • Evolution de la durée entre les stades épis de 5 cm et floraison

Le suivi de l’évolution de ces indicateurs vise à apprécier l’impact du changement climatique sur le démarrage de la végétation et sa vitesse de croissance.

L'apparition des stades phénologiques est appréciée à partir du cumul de températures.

Le cumul des températures moyennes journalières caractérise la quantité d’énergie reçue par les plantes à une date donnée. Cette quantité influence le rythme de développement des plantes :

  • elle doit être suffisante et dépasser un certain seuil pour que la végétation reprenne
  • elle doit être suffisante et dépasser certains seuils pour que les plantes atteignent différents stades phénologiques

L’évolution de l’indicateur est observée depuis 1951, pour 8 stations de Rhône-Alpes, situées chacune dans un département différent, proches des zones de prairies et disposant de données pour lesquelles les distorsions d’origine non climatiques sont considérées comme minimes par rapport aux évolutions climatiques.

La fiche jointe présente les courbes d’évolutions de ces indicateurs.

 

[Mise à jour : Octobre 2017]