En 1 Clic

  • agenda
  • lettre d'information
  • espace partenaires
  • bibliothèque
  • participer

Risque feux de forêt

Résultats observés

  • Le nombre annuel de jours de sensibilité météorologique aux feux de forêt est plus élevé pour les départements du sud de la région (Drôme et Ardèche), et dans le Rhône. Cette sensibilité annuelle est également présente en Haute-Loire et dans le Rhône. Elle est plus faible pour les départements situés plus en altitude (Savoie et Haute-Savoie) et pour le Cantal, la Loire, le Puy de Dôme et l’Isère.
  • Pour la Drôme, l’Ardèche et le Rhône, cette sensibilité météorologique aux feux de forêt est constatée en été mais aussi au printemps et en automne. Pour les autres départements, elle est surtout marquée en été.
  • Le nombre annuel de jours de sensibilité météorologique aux feux de forêt a augmenté depuis les années 80, surtout pour le département du Cantal ; cette augmentation est marquée pour les départements de l’Allier, de l’Ardèche, du Puy-de-Dôme et de l’Isère et plus faible pour les départements de l’Ain et de la Drôme. L’augmentation constatée est surtout marquée en période estivale.
  • En Savoie et Haute-Savoie, on observe l’existence de jours favorables aux feux de forêt pour toutes les années de la période climatique la plus récente (1986-2015), ce qui n’était pas le cas sur la période climatique précédente (1959-1988).
  • Une part très importante de la superficie (> 70%) du département de la Drôme est sensible au risque de feux de forêt et cela depuis le début des années 2000. La superficie sensible est en augmentation pour les départements de l’Ain, de l’Ardèche, du Cantal, de la Haute-Loire et du Rhône, et dans une moindre mesure de l’Isère.

A partir de 3 indicateurs d’état

  • Evolution du nombre annuel de jours où l’Indice Forêt Météo > 20

Pour chacun des 8 départements étudiés, cet indicateur présente l’évolution du nombre annuel de jours où l’Indice Forêt Météo (IFM) est supérieur à 20. Ce seuil de 20 correspond au seuil pour lequel le risque de déclenchement de feux est réel. Il a été validé au niveau national par des comparaisons avec les départs réels de feux de forêt.

  • Evolution du nombre saisonnier de jours où l’Indice Forêt Météo > 20

Cet indicateur présente pour chacun des 8 départements étudiés, les évolutions saisonnières du nombre de jours où l’Indice Forêt Météo est supérieur à 20 sur les saisons printanière, estivale et automnale.

  • Evolution du pourcentage de superficie départementale où l’Indice Forêt Météo > 20 pendant au moins 20 jours

Cet indicateur fournit, par département, l’évolution du pourcentage de superficie où l’Indice Forêt Météo est supérieur à 20 pendant au moins 20 jours dans l’année considérée.

La fiche jointe présente les courbes d’évolutions de ces indicateurs.

 

[Mise à jour : juin 2017]