En 1 Clic

  • agenda
  • lettre d'information
  • espace partenaires
  • bibliothèque
  • participer

Sévérité et saisonnalité des étiages 

Résultats observés

  • La grande hétérogénéité des résultats obtenus et l’absence de tendance significative pour plusieurs stations et plusieurs indicateurs observés ne permettent pas de conclure à ce jour sur le lien entre changement climatique et conséquence observées. Cependant les tendances existantes vont toutes dans le sens d’une diminution de la disponibilité de la ressource en eau.
  • Pour deux des stations observées, aucune tendance n’est constatée sur aucun des indicateurs retenus.
  • Pour les autres stations, six d’entre elles présentent une tendance pour au moins un des indicateurs de sévérité des étiages et deux d’entre elles une tendance pour au moins un indicateur de saisonnalité des étiages. Les tendances observées sont respectivement : un accroissement du déficit de volume, une augmentation de la durée d’étiage, une diminution du débit minimum annuel.

A partir de 2 indicateurs d'état

L’étiage correspond à une période où l’écoulement d’un cours d’eau est particulièrement faible. En période d’étiage, le niveau de débit moyen journalier est ainsi inférieur au débit moyen journalier que l’on observe habituellement, y compris en période de basses eaux.

  1.  Suivi de l’évolution de la sévérité des étiages, en termes de débits et de période d’étiage. Une situation d’étiage avec des bas débits sur une très longue période peut s’avérer en effet tout autant préjudiciable que des débits très bas sur une courte durée. La sévérité des étiages est appréciée selon des critères utilisés par IRSTEA;
  2. Suivi de l’évolution de la saisonnalité des étiages, c’est-à-dire l’évolution des dates d’apparition, de fin ou de pic des périodes d’étiages.

[Mise à jour : mars 2016]